fbpx
Cautioneo | Propriétaires : comment se protéger contre les loyers impayés ?  
15534
post-template-default,single,single-post,postid-15534,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-theme-ver-16.8,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive

Propriétaires : comment se protéger contre les loyers impayés ?  

Les loyers impayés concernent 1,4 millions de personnes en France. Une préoccupation de tous les instants pour les propriétaires qui craignent de voir chuter le rendement locatif de leur(s) bien(s).

Quelles solutions s’offrent aux propriétaires pour éviter la spirale des loyers impayés ?

Le garant, une sécurité contre les impayés

Même un locataire présentant une situation professionnelle stable et un bon niveau de revenus n’est pas à l’abri d’un accident. Il arrive donc, parfois, qu’un propriétaire se retrouve dans une situation où l’habitant du bien n’est plus en mesure d’honorer ses quittances de loyer.

Pour pallier ce manque, et s’assurer que les loyers seront tout de même versés, il existe un système dit de « garant ». Le garant est la personne physique ou morale qui, en cas d’impayé, devra régler le montant des loyers correspondant. Il peut s’agir d’un proche, d’une caution bancaire, ou d’un organisme spécialisé.

Comment Cautioneo garantit-il le paiement de vos loyers ?

  • Cautioneo se porte garant pour tous les profils de locataires : en CDI, en CDD, en intérim, mais aussi travailleurs non salariés ou chefs d’entreprise.
  • Il se charge du paiement de vos loyers à échéance fixe, par virement bancaire sur votre compte.
  • Il couvre jusqu’à 24 mois de loyer en cas d’impayé.

Faut-il souscrire une assurance contre les impayés ?

Sauf si votre locataire est un apprenti ou un étudiant, la loi Boutin interdit de cumuler une GLI (Garantie des Loyers Impayés) avec une caution. La Loi Alur de mars 2014 a étendu cette interdiction à toutes les formes de cautionnement. 

Les 2 systèmes présentent leurs avantages et leurs inconvénients :

  • La caution peut suffire si le garant dispose d’un niveau suffisant de revenus. En revanche, l’acte de cautionnement est facilement contestable en justice, de manière à protéger les personnes qui se portent caution.
  • La Garantie des Loyers Impayés, plus sécurisante, vient toutefois peser sur les coûts de gestion locative. Quant au dispositif de déduction fiscale des cotisations GLI sur les revenus fonciers, il n’est pas accessible à toutes les formes juridiques.

Cautioneo vous propose une solution incluant à la fois caution et assurance contre les impayés.

  • Vous n’avez pas à souscrire d’assurance : Cautioneo s’appuie sur un assureur spécialisé (l’Allemand DEVK, l’un des leaders européens de l’assurance habitation) pour garantir jusqu’à 3 mois d’impayés en cas d’accident de la vie.
  • Cautioneo vous offre une caution fiable et solide, à hauteur de 96 000 € d’impayés couverts pour un loyer maximal de 4 000 € par mois.

Pour lutter contre les loyers impayés et conserver les meilleures relations avec votre locataire, mieux vaut anticiper ! Cautioneo vous offre gratuitement sa double garantie contre les impayés, pour tirer un maximum de profit de vos biens locatifs : www.cautioneo.com